katchdabratch

S'engouffrer dans le sillon de mots indociles; y façonner des points d'appui, pour soi et quelques autres. Pétrir les silences qui sont une partie du terreau où s'ensemence ce qui nous dispose dans le jour. Les inviter à s'ébrouer. Apparaît alors parfois une ouverture, elle offre au souffle un fragment de miracle: ne plus craindre la douceur.

lundi, septembre 15, 2008

un incomparable éclat


"Je ne sais plus si je parle d'hier ou d'aujourd'hui. Je ne vois plus bien la différence, ni le temps qui sépare. C'est peut-être encore le ciel, la lumière tout autour, cette façon qu'a le jour de glisser, de sourdre doucement, instant après instant jusqu'au soir."

[...]

"Entre l'exactitude et le rêve, on choisissait le rêve, et le beau quoiqu'il arrive. Ça bouleversait le monde tout autour, et lui donnait un incomparable éclat, mais ça rallongeait le chemin. Plus, bien plus sans doute qu'on aurait pensé."

Michèle Desbordes, L'emprise

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home