katchdabratch

S'engouffrer dans le sillon de mots indociles; y façonner des points d'appui, pour soi et quelques autres. Pétrir les silences qui sont une partie du terreau où s'ensemence ce qui nous dispose dans le jour. Les inviter à s'ébrouer. Apparaît alors parfois une ouverture, elle offre au souffle un fragment de miracle: ne plus craindre la douceur.

jeudi, juillet 31, 2008

Mauvais Casting, mauvaise caste bling-bling

« C’est un film d’horreur, ou de peur ?!? »

Après être allé, habitude qui est un fruit de mon côté un tantinet masochiste, faire mon pas de course quotidien à midi sonnante, imaginant Pitch, un de mes compagnons d’infortune militaire, me regarder, suite à un exercice pour le moins astreignant, et me dire, une lueur dans les yeux oscillant entre amusement et énervement : « T’es content là ?!? On n’en peut plus, t’es bien, ça te plaît ! Cinglé, va ! » ; mon jogging fini, donc, je sautillais d’une ombre à l’autre dans l’enchevêtrement merveilleux des ruelles arlésiennes, quand me parvint à l’oreille cette question, posée par une petite fille d’une douzaine d’années à une camarade du même âge.

« C’est un film d’horreur, ou de peur ?!? »

Elle s’imposa à moi alors que me trottaient dans le crâne différentes contrariétés consécutives à mes lectures de journaux, rien que du très habituel en somme. Ces petits grésillements dans mes rouages (dé)cérébraux étaient constitués par les propos d’un éminent neurologue, spécialiste de la maladie d’Alzheimer, Aloïs de son prénom, qui aimerait que les gens vivent jusqu’à 150 ans, non, excusez-moi, qu’ils vivent bien jusqu’à 150 ans. Il a le sentiment, ainsi, de combattre la déshumanisation. C’est fou comme j’ai exactement l’impression du contraire.

Il y avait donc cela, vieille guéguerre entre moi et la Recherche, celle avec un grand R comme pour requins, mais aussi l’écho de Sarko, impatient de faire de la France un pays de propriétaires. Possessions. Pouvoir. Progrès. Les Poings en avant pour que l’être humain continue à faire « Plouf dans l’eau du Pot ».

Il y aussi l’échec des négociations de l’OMC, brave Doris ne comprend pas, la Suisse avait pourtant accepté de continuer à pousser ses agriculteurs dans la fosse commune qui récolte déjà cinq domaines par jour, et voilà que d’autres pays ne veulent plus jouer à qui perd perd. Satanés pépères !

Bon, évidemment, il y a de bonnes nouvelles qui arrivent de Chine, où Internet et tout ce qui s’approche un tant soit peu d’une certaine liberté d’expressions sont allègrement piétinés. Il est plaisant de savoir qu’il y a encore des nouvelles qui s’inscrivent dans une certaine logique, des informations qui n’étonnent personne, des points de repères rassurants. Vivement que la flamme olympique nous illumine tous de sa soif d’idéal.

Alors, c’est un film d’horreur, ou de peur ?!?

Libellés : ,

1 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Et PAF!

Jouissif.

Benoit

01 août, 2008 01:10  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home