katchdabratch

S'engouffrer dans le sillon de mots indociles; y façonner des points d'appui, pour soi et quelques autres. Pétrir les silences qui sont une partie du terreau où s'ensemence ce qui nous dispose dans le jour. Les inviter à s'ébrouer. Apparaît alors parfois une ouverture, elle offre au souffle un fragment de miracle: ne plus craindre la douceur.

mercredi, novembre 27, 2013

ce que le vivant exalte en plénitude




"De ces trois poètes, je ramène l'idée que la vraie résistance se tient toujours auprès de la beauté. Je veux dire auprès de ce que le vivant exalte en plénitude. Le sentiment de la beauté naît de l'émotion que l'on éprouve en percevant soudain la plénitude d'une présence."

"La beauté est ce qui réinvente subitement le regard et qui, durant sans doute un bref instant, relie tout soudain la conscience à la totalité des ombres et des forces de l'esprit."

Patrick Chamoiseau

Césaire, Perse, Glissant
Les liaisons magnétiques

éditions Philippe Rey



0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home