katchdabratch

S'engouffrer dans le sillon de mots indociles; y façonner des points d'appui, pour soi et quelques autres. Pétrir les silences qui sont une partie du terreau où s'ensemence ce qui nous dispose dans le jour. Les inviter à s'ébrouer. Apparaît alors parfois une ouverture, elle offre au souffle un fragment de miracle: ne plus craindre la douceur.

mercredi, décembre 18, 2013

orgueil de pauvre



"A telle lumière étrange
qui parfois
saisit la ville
d'une gloire généreuse,
je ne sais pourquoi
je me dois de répondre.

Orgueil de pauvre
qui veut changer les mots en perles
comme un enfant
un peu de sable en or."



Catherine Fuchs



Les Mots, peut-être

et autres poèmes
(1990 - 2013)


éditions camPoche

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home