katchdabratch

S'engouffrer dans le sillon de mots indociles; y façonner des points d'appui, pour soi et quelques autres. Pétrir les silences qui sont une partie du terreau où s'ensemence ce qui nous dispose dans le jour. Les inviter à s'ébrouer. Apparaît alors parfois une ouverture, elle offre au souffle un fragment de miracle: ne plus craindre la douceur.

mardi, février 24, 2009

où se composent et se défont nos constellations





"Le poème n'est pas une réponse à une interrogation de l'homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa progression irréfragable - qu'auncune réponse n'est attendue; plutôt, toutes révèlent leur silence."


[...]


Ce lieu de haute énergie, où s'ordonnent des mots, que nous appelons poésie est notre part de l'acte infini dans le monde, champ de force des lois de notre mouvement propre, où se composent et se défont nos constellations.


[...]


Le texte poétique est le texte de la vie, travaillé par le rythme des éléments, construit, érodé par tout ce qui est; fragmentaire, plein de lacunes, laissant apparaître dans les failles des signes plus anciens. Trame d'ardeur et de circulation: chacun peut y lire autre chose et aussi la même chose."



Approche de la parole, Lorand Gaspar

Libellés : ,

1 Comments:

Blogger Akiko said...

K., c'est vraiment très, trop, étrange. Là, de te voir écrire sur cette beauté qu'est la poésie. C'est vraiment trop étrange de voir un que trop rare commentaire de toi sur mon blog et citant un écrit de ce Lorand Gaspar. J'ai les yeux écarquillés gros comme ça, crois moi, ils sont aussi gros que des oeufs d'autruche. Parfois la vie nous réserve ce genre d'instant que je ne sais que trop peu définir ou nommer, mais je me comprend, bien que je doute que tu comprennes quelque chose à mon commentaire. Mais c'est un secret. Je te souhaite une agréable nuit, et un immense merci pour je sais quoi.

Akiko

24 février, 2009 22:02  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home